Aller au contenu principal

Etudiants sportifs de haut niveau

A l'IUT de Sceaux, comme à l'Université Paris-Saclay, tous les ans, nous accueillons des étudiants sportifs de haut niveau (SHN).

Pour ces étudiants nos départements aménagent les cursus de formation afin qu'ils puissent mener leur projet sportif et construire leur projet professionnel en proposant :

- un aménagement du DUT en 3 ans avec capitalisation des modules,
- une optimisation de l'emploi du temps pour répondre aux contraintes d'entraînement, et
- des absences autorisées pour les stages, compétitions (en prévenant à l'avance), etc...

Cette année ils sont sept : Karen, Anna, Corentin, Valérian, Maruis, Maxence et Graciella à avoir choisi l'IUT de Sceaux pour leurs études tout en continuant leur parcours sportif. Nous sommes très fiers d'eux.

Découvrez quelques témoignages ci-dessous de trois de nos sportifs :

" Je m’appelle Anna Airault, actuellement en 2ème année de DUT TC, je suis sportive de haut niveau en saut à la perche. J’ai été plusieurs fois championne de France chez les jeunes et médaillée de bronze aux championnats du monde cadet.

Cette année particulière avec les cours en distanciel ne m’a pas pénalisé et même m’a permis d’être moins fatiguée car habituellement j’ai 2h30 de trajet par jour pour aller en cours à l’IUT suivi de mes entrainements tous les après-midis.
D’un point de vu sportif, étant sur liste de haut niveau j’ai pu m’entrainer avec un groupe d’entrainement réduit ce qui était moins stimulant. J’ai également participé à quelques compétitions mais en comité restreint et sans public.
"

 

 

 

 

" Je suis Karen Raharimanana, j’ai 18 ans et je suis en 2ème année de DUT TC. J’ai intégré l’IUT de Sceaux cette année, et avant cela j’étais en sport-études à Nancy. Mon sport est le tennis de table et je le pratique depuis maintenant 10 ans.
Je le pratique en haut niveau depuis plusieurs années, c’est pourquoi j’ai décidé d’aménager ma 2ème année de TC sur 2 ans.
En cette année particulière, j’ai eu la chance de pouvoir m’entraîner pratiquement tous les jours dans mon club. Mais en parallèle, j’ai seulement pu participer à une compétition en début d’année, toutes les autres ayant été annulées.

En ce qui en est de mon intégration à l’IUT cette année, elle a été plutôt compliquée, notamment avec les cours à distance. Cependant, j’ai pu rencontrer à l’IUT quelques personnes, très bienveillantes qui m’ont beaucoup aidé. "

 

" Mon nom est Valérian Castanie, j’ai 19 ans et je suis actuellement en première année de DUT GEA. Je suis en parallèle de mes études, sportif de haut niveau en escrime (fleuret) au pôle France relève au CREPS IDF de Chatenay Malabry.

Cette année a été compliquée comme pour tout le monde. J’ai décidé de faire ma première année en 1 an à cause du COVID19 et de la suppression du calendrier des compétitions internationales. J’ai dû passer toutes les matières alors qu’un sportif de haut niveau fait généralement sa première année en 2 ans pour avoir un emploi du temps plus allégé. Sachant que les entrainements ont lieu souvent deux fois par jours. Grâce aux équipes pédagogiques de l’IUT de Sceaux, j’ai pu aménager mon emploi du temps pour concilier mon sport avec les études au mieux. Le premier semestre n’a pas été simple, je devais m’adapter à un nouvel environnement, la vie d’étudiant que je ne connaissais pas et les entrainements. Le second semestre a été plus facile parce que j’avais une organisation installée.

Au niveau du sport, il n’y avait pas de compétitions officielles à part une éventuelle participation aux championnats du Monde M20 2021 au Caire qui se déroulaient en avril. Cela a été difficile surtout mentalement, de s’entrainer sans avoir de réel objectif en tête. A chaque fois qu’on nous donnait une date d’échéance, elle était reportée voire annulée. Mais je me disais que j’avais de la chance de pouvoir m’entrainer contrairement à ceux qui ne pouvaient pas à cause du COVID19 et du confinement. J’ai été sélectionné pour les championnats du Monde 2021 d’escrime au Caire où seulement 4 personnes par nation et par armes étaient sélectionnées. J’ai terminé 13ème en individuel et médaillé de bronze en équipe. "